ÇA VA BIEN

 

ÇA VA BIEN

V’là le beau temps pour les camelots, les journaux ;
V’là le beau temps aussi pour le fameux Congo.
Car avec cette boue, hélas ! qui tache et souille,
Dix fois par jour au moins chacun se débarbouille.

Un crieur de feuilles

Paru le 6 février 1898 dans La Croix.

Commentaires fermés.