JAMAIS EN GRÈVE, TOUJOURS EN PROGRÈS

 

JAMAIS EN GRÈVE, TOUJOURS EN PROGRÈS

Tandis que le chômage, embrassant tout le Nord,
Fait l’atelier désert et muette l’usine,
Chez Vaissier de Roubaix on travaille plus fort,
Et l’odeur du Congo ne fut jamais plus fine !

Un Lillois

Paru le 8 mai 1890 dans Le Petit Journal ;
le 11 mai 1890 dans La Croix.

Commentaires fermés.