LA DERNIÈRE DE BOIREAU

 

LA DERNIÈRE DE BOIREAU

L’influenza, comtesse, ou la dengue, on s’en fiche
Quand on sait comme moi lui jouer cette niche,
Flanquez-vous un bon grog au rhum dans le coco
Et puis, prenez un bain, — dame ! quand il le faut —
Avec un pain tout frais de Savon du Congo.

Baron Boireau

Paru le 24 décembre 1889 dans Gil Blas ;
le 30 décembre 1889 dans La Lanterne ;
le 10 janvier 1890 dans Le Petit Parisien.

Notes :

Dans Le Petit Parisien, le deuxième vers diffère, en ce qui paraît être une erreur de transcription puisqu’il manque alors une syllabe pour avoir un alexandrin :

Quand on sait comment lui jouer cette niche,

Commentaires fermés.