SUR UN ALBUM D’ÉTRANGÈRE

 

SUR UN ALBUM D’ÉTRANGÈRE

Le Caire et ses houris, les dômes et la Tour
Eiffel plantée en I comme une quille à jour,
C’est beau… mais j’aime mieux, moi, faible créature,
Ce Savon du Congo qui blanchit ma figure.

Paru le 21 août 1889 dans Le Petit Parisien ;
le 23 août 1889 dans La Lanterne.

Commentaires fermés.